Négocier son crédit immobilier en 3 étapes

Négocier crédit immobilier

A cause (ou grâce à) de la situation économique actuelle, les taux d’emprunt sont particulièrement bas. Si vous avez un emprunt immobilier à rembourser, c’est peut être le bon moment pour le renégocier.

Quand renégocier son crédit ?

Si vous regardez l’échéancier de votre emprunt immobilier, vous verrez que les premières années de votre prêt, vous remboursez surtout des intérêts d’emprunt, et très peu de part de capital. Donc logiquement, les premières années, il vous reste beaucoup de capital sur le total de votre emprunt à rembourser. Si vous faites racheter votre emprunt, vous aller repartir sur des mensualités comportant une large part d’intérêts. Faites donc bien le calcul avant d’entamer vos négociations : l’idéal est de le renégocier dans les 5 premières années…

Pour négocier son emprunt immobilier

Vous pouvez aller voir votre banquier pour renégocier votre prêt dans la meme banque. En général ils sont assez réticents. A vous de défendre votre dossier (par exemple, en leur proposant d’épargner le gain sur un de leurs livrets…)

Vous pouvez aussi passer par un courtier qui s’occupera de démarcher les différentes banques et organismes de crédit, leur présentera votre dossier et gérera toutes les étapes de la négociation.

Avantages : tranquille pour vous, pas de rendez-vous à caler dans vos agendas. De plus, comme les courtiers apportent de gros volumes de crédit aux banques, ils peuvent avoir des taux d’intérêts plus intéressants que vous.

Inconvénient : ces services ne sont pas toujours gratuits, à vérifier soigneusement !

Vous pouvez aussi décider de démarcher les banques par vous même. Vous économiserez ainsi d’éventuels frais de courtage.

Quelques conseils pour mieux négocier son emprunt

Faites des simulations au préalable : pour bien savoir ce que vous pouvez éventuellement obtenir.

Se tenir au courant de l’actualité économique et des taux d’intérêt pratiqués : on est toujours plus à l’aise pour négocier lorsque l’on sait de quoi on parle.

Présenter une trésorerie saine : votre nouveau créancier va vous demander entre 3 et 6 mois de relevés bancaires, s’il voit une épargne régulière et pas trop de virement pour alimenter une trésorerie difficile, il aura plus confiance pour vous prêter de l’argent.

Venir aux rendez-vous avec un dossier complet : 3 mois de relevés de compte, solde de tous vos comptes et crédits en cours, 3 derniers bulletins de salaire, avis d’imposition.

Négocier, négocier, encore négocier ! les frais de dossier, mais aussi la pénalité de remboursement anticipée et l’assurance sur l’emprunt :

  • La pénalité de remboursement anticipé :le maximum autorisé par la loi est de 3%, mais vous pouvez négocier beaucoup moins (voir la faire annuler).
  • L’assurance sur l’emprunt : vous n’êtes plus obligé de prendre l’assurance de la banque qui va financer votre crédit. Mais vous aurez de meilleurs taux si vous prenez le pack “Crédit+Assurance”. Après, vous pouvez aussi la négocier et faire jouer la concurrence.

Faire jouer la concurrence : quand vous avez les premières offres n’hésitez pas à retourner voir votre banque avec les propositions concurrentes.

Est-ce que vous avez déjà renégocié votre crédit immobilier ? Comment est-ce que ça c’est passé ?

Publicités

2 réflexions sur “Négocier son crédit immobilier en 3 étapes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s